Vous êtes ici : AccueilActualitsArticles › Le rapport entre la plus-value et l’espace-temps

Trouver
un article
Trier par :

Thématiques :

‹ Retour aux articles

Le rapport entre la plus-value et l’espace-temps

Epargne - 10 juin 2009 - Auteur : Nouveautrader

En dehors des positions de base, le plus souvent conserves dans leur totalit jusqu’ l’objectif de vente (ou de rachat dans un march baissier moyen terme, ce qui n’est pas le cas actuellement), l’investisseur qui veut assurer son investissement se doit de raliser des gains rguliers. En effet, un titre ne va jamais directement d’un cours d’achat un objectif de vente … ceux qui savent se doivent de rcuprer un nombre suffisant de titres pour que le jeu en vaille la chandelle. Il arrive trs souvent qu’une valeur mette un trimestre ou plus pour finalement dcoller (ou redcoller comme ce fut le cas pour Alcatel rcemment) et donner satisfaction l’acheteur qui a de l’avance sur son temps. Pendant ce temps, justement, de nombreux boursicoteurs doutent devant les piges tendus par les boss qui ramassent du papier … et ceux qui ne savent pas finissent par craquer et vendent leurs titres, alors qu’ils avaient la bonne main …

Amliorer sensiblement sa position en se contentant de profiter des exagrations ponctuelles du march

Pendant cette priode de latence, pourquoi ne pas raliser un peu d’argent sur les carts constats, tout en conservant une base d’achat pour le moyen terme? Pendant que le temps passe, en ne faisant rien, on dilue ses futurs gains dans le temps, alors qu’en ragissant aux fluctuations du march, on se forge une position dont le prix de revient devient bton, et cela quelque soit la tendance future. Sans parler d’oprations intraday, impossibles raliser pour la plupart des investisseurs particuliers, qui travaillent en tant que salaris par ailleurs, mais en se contentant de profiter des exagrations ponctuelles du march, il est possible d’amliorer de 20 ou 30% sa position en quelques mois (30% correspond un gain moyen net de 0.35% par jour ouvrable sur 4 mois, par exemple). Un gain de 0.80% par semaine vaut en thorie 40% par an, c’est pourquoi je n’hsite pas prendre des bnfices, mme minimes (mes heures devant l’cran et mon analyse du contexte immdiat m’aident aussi.). En ralisant 10 allers et retours par jour en moyenne, avec un gain de 7E pour chacun d’entre-eux, on gagne 1.400E par mois!

7E reprsentent 0.35% sur une ligne de 2.000E ou 0.175% sur une ligne de 4000E. Cet exemple peut tre appliqu avec de plus gros montants et un nombre plus grand d’allers et retours, tout dpend des moyens, du temps dispnible, et des comptences dont chacun dispose. Cette thorie peut tre applique des chelles de temps diffrentes (semaine, mois boursier, trimestre, semestre, anne).

Dites-vous bien que si l’analyse fondamentale est juste, le march vous donnera raison un moment donn, mais qu’entre-temps, il y aura des priodes de poker-menteur.

Qui sont les principaux intervenants sur ce march ?

Il faut galement tre conscient que plus de 80% des changes sont le fait de mains trs fortunes (soit des banques, des fonds, principalement anglo-saxons, qui grent chacun plusieurs centaines de millions d’euros pour leurs clients, soit des Etats, qui utilisent la bourse pour pomper l’argent dont ils ont besoin pour leurs financements spciaux). Pour s’en convaincre, il suffit d’observer les carnets d’ordres sur des valeurs liquides, et on s’aperoit vite que les ordres suprieurs 10.000E reprsentent 80% des transactions. La mode ponctuelle pour la bourse peut modifier cette donne par priodes (afflux des petits porteurs, comme en 1999/2000), mais on ne doit pas croire que la multitude des oprateurs fait le march: c’est le petit nombre de gros intervenants qui donne un sens au march. Comme ces gens-l vivent principalement des carts de cours, il faut bien qu’il y ait des variations suffisantes court terme, pour leur permettre de raliser des oprations lucratives tout au long de l’anne, et cela quelque soit la tendance gnrale.

Il est donc conseill de prendre ses bnfices, au moins en partie, lorsque l’on dgage un profit intressant (c’est dire une performance substantielle, compare au temps de l’investissement). Cela est d’autant plus vrai lorsque l’on travaille au SRD, afin d’amortir rapidement les cots supplmentaires qu’implique son utilisation (voir article prcdent de la mme section, intitul Les bases du SRD).Adage boursier correspondant cet article: Souvent, bourse varie.

Mettez donc le temps qui passe de votre ct!

Article propos par:

Nouveautrader

Nouveautrader, expert en bourse

www.nouveautrader.com

Ecrire un commentaire

Tous les auteurs


Expert bourse

Expert investissement

Expert pargne

Expert bourse

Expert march capitaux

Expert placement

Expert bourse

Expert bourse

Expert forex

Expert bourse

Ecrire pour finance etudiant

Posez une question sur le forum

Les derniers messages du forum

Des professionnels suivent régulièrement l'actualité de la finance pour vous.


Expert bourse

Expert investissement

Expert pargne

Expert bourse

Expert march capitaux

Expert placement

Expert analyse technique
 

Finance-etudiant.fr est un site dit par
Media Etudiant | Communauts gnratrices de talents